Et si on parlait de.....

L'interprétation

L’étude de la technique vocale ne doit jamais s’affranchir des fonctions primaires du chant : Communiquer avec l’auditeur et répondre aux exigences de la musique.

 

Il ne s’agit pas ici de nier les spécificités du chant et de la pertinence de l’acquisition d’une technique vocale performante, de prétendre que « l’on chante comme on parle » Il s’agit juste de retourner au sens de ce que l’on chante, pour avoir un plus grand éventail expressif.

 

 

Le son n’est pas une fin en soi, le son est au service de l’expression.

 

Lors de l’étude du chant, l’indispensable attention portée aux mécanismes qui  produisent un son de qualité peut assez rapidement conduire le chanteur à émettre des sons sans avoir à l’esprit que ce sont des mots et qu’ils expriment quelque chose. Quand chanter consiste à émettre des sons sans se préoccuper de la cohérence de leur place dans un mot et du mot dans une phrase ça ne peut que compliquer terriblement l’exécution musicale et poser des problèmes techniques insolubles sur lesquels on peut buter durant de nombreuses années

 

 

L’expression n’est pas ce qu’un chanteur doit envisager  après l’acquisition d’une technique vocale  abstraite, elle fait partie intégrante de cette technique.

 

Même très tôt dans l’étude du chant, on constate que dès qu’un chanteur prend en compte la signification de ce qu’il chante, le phrasé devient plus fluide et l’accentuation plus cohérente, immédiatement il donne le bon poids à chaque note, ce qui facilite considérablement le chant et évite de se poser un grand nombre de problèmes techniques inhérents à une approche où seul le son est pris en compte.  Le timbre devient personnel, authentique et se débarrasse de ce que l’on croit devoir faire pour chanter  au profit de ce qu’on doit faire.

On évite ainsi les écueils du son pour le son : le manque d’expressivité,  des sons souvent bas et une propension à ralentir les tempi.

 

Etablir l’équilibre entre la voix parlée et la voix chantée.

 

Dans la voix parlée, il y a différentes couleurs et  différentes dynamiques et le son est toujours au service de l’expression, il est important de retrouver  ces caractéristiques dans la voix chantée. Il s’agit d’établir un équilibre entre les contraintes techniques du chant et le naturel de la voix parlée, un état ou la voix chantée et la voix parlée interagissent.  

 

Envisager le travail de chaque pièce dans la perspective de la communication avec l’auditeur

 

Lors de l’étude, ne pas hésiter à apprendre le texte par cœur indépendamment de la musique afin d’être capable de le raconter. Ensuite, dire ce même texte en respectant le rythme et enfin, le dire en liant les sons toujours en pensant à ce que l’on dit. Lors de l’exécution d’un morceau vous ne perdrez jamais de vue la signification de ce vous chantez et vous prendrez soin de le raconter.

Écrire commentaire

Commentaires : 0